5 bonnes raisons de se masturber quand on est une femme

Onanisme. Ce mot quelque peu barbare désigne la masturbation. Ou mieux, le plaisir solitaire. Cette pratique, longtemps honni, a été étudié de près ces dernières décennies par les psychologues. Si seulement 45 % des femmes reconnaissent aujourd’hui se masturber, les études pointent ses effets positifs sur le « bonheur », une connaissance approfondie de sa « sexualité » et une meilleure relation dans le couple. De plus, l’activité est ABSOLUMENT « sans effets négatifs ».

C’est bon pour la santé

Celles qui se masturbent libèrent dans l’organisme une substance appelée « endorphine ». Cette hormone est garante du « bien-être » et recèle des propriétés analgésiques.

Se masturber quand on est une femme permettrait de plus de lutter contre les migraines et contre les crampes et une étude a prouvé que cette activité augmente considérablement notre taux d’œstrogènes, une autre hormone typiquement féminine qui se révèle être un excellent rempart contre les troubles cardiaques…

Aucun effet négatif

Selon Mme Lauren Streicher, agrégée en gynécologie obstétrique à Northwestern University, « la masturbation n’a strictement aucun effet négatif ». « Cette activité, explique-t-elle, ne présente aucun inconvénient: on ne peut rien attraper, on ne tombe pas enceinte, on n’a pas de nausées. C’est le seul vice qui ne s’accompagne d’aucune répercussion négative ».

Réduire le stress

« La masturbation, ça aide à se détendre. En somme, ça remplace une cigarette ou carrément une sieste ! » fait état la sexologue Caroline Le Roux.

Mieux dormir

« On dort souvent mieux après s’être masturbée, parce qu’on se sent détendue et comblée », selon Mme Lauren Streicher.

« Les femmes qui se caressent avant de se coucher dorment d’un sommeil plus calme et plus profond que les autres », rajoute la sexologue Caroline Le Roux. « Parce que la masturbation entraîne la libération par le cerveau de neurohormones, en particulier des endomorphines, des hormones reconnues pour favoriser l’endormissement. Mais aussi parce que la pression sanguine diminue … Et cette combinaison de facteurs fait que l’on plonge plus facilement dans les bras de Morphée ».

Ça donne de multiples orgasmes.

L’orgasme féminin, généralement fantasmé, n’est pas toujours atteint par toutes. Cette pénurie de jouissance provoque souvent de la tension et de l’anxiété dans les couples.

Quand une femme comprend, notamment par la masturbation, la façon dont son corps fonctionne, ça lui  permet de savoir précisément comment se faire du bien et ceci, des dizaines de fois !!!

Source: loophaiti.com

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *