Ces conséquences du stress sur la santé à ne jamais ignorer

Bureau encombré de tonnes de rapports à finaliser, prendre soin d’un diabétique ou d’un septuagénaire à l’article de la mort, un séisme de forte magnitude ou un ouragan meurtrier, une émeute de la faim accompagné de casse ou d’autres actes de banditisme : le stress est notre partenaire quotidien. On vit sous et avec. Il entraîne de nombreuses conséquences sur la santé dont la plus grave qu’est la mort.

Ce sentiment de malaise provoquant un déséquilibre du corps humain peut s’avérer menaçant : c’est même un poison pour l’existence, puisqu’il fabrique de l’adrénaline.  Le stress est défini comme une réponse de l’organisme aux facteurs d’agressions psychologiques et physiologiques qui nécessitent une adaptation. Il faut savoir apprivoiser cette sensation, la combattre efficacement. Sinon, les conséquences qui en découlent peuvent s’avérer mortelles. Loop Haiti relève quelques-unes qu’il ne faut jamais ignorer.

Elles peuvent signer votre arrêt de mort

Certaines maladies peuvent surgir : elles se localisent au niveau de différents systèmes: dermique (eczéma), cardiovasculaire (hypertension), cognitif (troubles de mémoire), pulmonaire (asthme), psychique (troubles anxieux), neurologique (maux de tête fréquents), immunologique (infections), gastro-intestinal (ulcères). Si vous restez dans un état d’anxiété permanente (vous êtes toujours nerveux et votre corps ne réagit pas favorablement aux manifestations), cela peut déboucher sur des problèmes de santé.

  • Maux de tête

Les maux de têtes sont très courants. Ils représentent un inconvénient léger, ils chamboulent toute une journée de travail jusqu’à vous empêcher de vaquer à vos activités. Sa forme la plus courante est la migraine, plus fréquente  chez les femmes (surtout lors de leur  cycle menstruel) que chez les hommes.

  • L’épuisement émotionnel

L’individu qui souffre d’épuisement émotionnel  n’est plus motivé dans quel que soit la tâche qu’il entreprend. Il est nerveux et tendu. Il est frustré. Il ne réalise plus ses travaux avec les potentiels (physiques) qu’il avait auparavant. Ce type d’épuisement est lié non seulement au stress mais aussi à la dépression.

  • Des troubles du sommeil

Le sommeil, indispensable au développement du corps humain, vous permet de reprendre vos forces et peut assurer le bon fonctionnement de vos capacités cognitives. Mais il peut être troublé par plusieurs facteurs dont la fatigue, l’indigestion d’aliments ou d’alcools et l’abus de substances tels le café et les médicaments. Observés le plus souvent chez l’enfant, les troubles du sommeil se signalent par des réveils précoces pendant plusieurs jours de la semaine ou plusieurs mois.

  • La dépression

Vous êtes tristes, désespérés. Vous perdez votre motivation et vos facultés de décision. Vous avez des troubles alimentaires et des pensées négatives qui trottent dans votre tête. Vous avez le sentiment d’être rejeté et de ne pas avoir de valeur en tant qu’individu. Eh bien, vous présentez des signes de dépression qui peut avoir un grand impact sur le comportement et le corps.

  • La fatigue chronique

Une fatigue persistante caractérisée  par des maux de gorge, par l’affaiblissement des muscles et des signes d’épuisement, des troubles de la mémoire et de la vision.

Source: loophaiti.com

Si vous aimez cette publication partagez la avec tes amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *