PSUGO : 3 milliards de gourdes de dettes pour le Ministère de l’Education

Le ministre de l’Education nationale, Agénor Cadet, a fait cette révélation à l’atelier de travail autour des outils interactifs multimédia au service de la pédagogie à l’hôtel Oasis hier mardi 02 mai. Cette initiative, portée en partenariat avec Discovery Education International et Partenariat mondial pour l’éducation, a pour objectif de contribuer au renforcement et à la modernisation du système éducatif haïtien dans les domaines des sciences et des nouvelles technologies.

Mais le Ministère de l’éducation Nationale fait face à de graves difficultés financières pour répondre correctement à sa mission. Seulement dans le cadre du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO), le ministère accuse une dette de 3 milliards de gourdes. Selon ce qu’a révélé le ministre Agénor Cadet.

Par ailleurs, à environs un moins de la tenue des examens officiels, des enseignants du secteur public de l’Education ont entamé un mouvement de grève. Ils exigent du gouvernement le paiement des arriérés de salaires des professeurs et de meilleures conditions de travail. Si les les grévistes n’entendent pas lâcher prise, le titulaire du ministère avoue que le MENFP n’a pour l’instant les moyens financiers pour satisfaire leurs revendications.

Fraichement installé à ce poste, monsieur Cadet, joue la carte de séduction en appelant les grévistes à faire preuve de compréhension pour parvenir à clôturer en douceur l’année scolaire. Enseignant de carrière, Pierre Josué Agénor Cadet, annonce toutefois avoir pris des dispositions pour payer les arriérés à 3 milles enseignants du secteur public. Sauf que qu’il va falloir attendre le vote du budget rectificatif 2016-2017 par le parlement, prévient le ministre.

Source: loophaiti.com

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *