Ayiti Mizik Festival , une deuxième édition en guise de confirmation !

Henfrasa a accueilli ce samedi 5 janvier 2018 la deuxième édition de Ayiti Mizik Festival. Plus d’un mois de promotion pour la réalisation de ce festival en l’honneur des 50 ans de Tabou Combo. Les artistes et formations musicales les plus populaires du moment étaient à l’affiche pour lancer définitivement l’année 2019 en musique.

Problèmes de logistiques mis à part, le début du festival était prévu à 4 heures de l’après-midi. Le public, majoritairement timide, attendra vers les 8h du soir avec l’hymne national interprété par Faviola pour lancer le Festival. Le groupe Tabou Band par la suite dans un rara entraîna la foule qui commençait à s’agrandir petit à petit.

Le line-up

Zikòs fut le premier groupe à se produire sur la scène d’Henfrasa. Le groupe Buzz assura la relève d’un coup de maître. La prestation du chanteur Junior Bonheur attisa le public qui ne demandait plus que ça. BélO, artiste solo, était aussi de la partie.

Rockfam lame a, réduit à quatre soldats, représenta valablement le rap Kreyòl en son fief : Delmas.

Le groupe Klass tenta d’animer timidement le public avec ses deux titres sortis en été dernier. La formule n’a pas trop marché. Kenny Desmangles, avec sa formation K-NIWAY, a profité du festival pour se refaire une santé. Le chanteur livra une prestation hors pair et égale à lui-même.

Henfrasa a pu voir une toute autre Rutshelle sur stage à Ayiti Mizik Festival. La rebelle, en tenue décontractée, était aussi danseuse. Elle assura à main levée l’animation du public. À l’aube de minuit, le duo Ted Bounce et Chiwawa ne manqua pas à l’appel.

Maestro, peu convaincant, gravit le stage du Festival. Après quelques interprétations des titres de leur récent album, Ti Ansyto termina sa prestation sur une note de carnaval. Le groupe Enposib, avec leur formule magique, n’a pas fait défaut aux différentes prestations. La foule reprenait à tue-tête les refrains des titres à succès Domino et Defo. KAÏ s’est fait accompagner d’Atys Panch pour une belle animation à Henfrasa. Tonimix a bien marqué son passage, de courte durée malheureusement, au festival.

Tabou Combo, à tout seigneur tout honneur, a été récompensé dignement par les organisateurs du festival. Deux plaques d’honneur ont été remis au groupe quinquagénaire.

Mass Compas a su offrir à Henfrasa spectacle et animation. Gracia Delva et sa bande ont été très à la hauteur du festival et s’étaient préparés pour l’occasion. À cause du temps et du line-up, T-vice n’a pas assez de temps pour satisfaire ses fans. Roody Roodboy, en bon champion de carnaval, n’a pas déçu le public qui était assoiffé de sa prestation.

Et le groupe Vayb assura tant bien que mal la clôture de la deuxième édition de Ayiti Mizik Festival.

Parmi les grands absents du line-up, on peut citer Kreyòl la, Djakout #1 et Nu Look. A noter que ces groupes ont bel et bien fait le déplacement à Henfrasa mais malheureusement n’ont pas pu gravir la scène.

Ayiti Mizik Festival devient inévitablement un rendez-vous annuel de la musique Haïtienne . La première édition fut un essai, celle-ci, la confirmation. Le comité organisateur a de grosses ambitions que les années à venir concrétiseront à coup sûr. À l’année prochaine pour la troisième édition !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!